Actualité

Halles de producteurs : pour une alimentation locale, durable et accessible à tous

Vivre et habiter

La saison 2021 des Halles de producteurs Terres de Provence débute le jeudi 4 mars sur le site de Marseille La BarasseLa halle historique de Plan de Campagne ouvrira, quant à elle, en mai. Ces lieux de vente directe entre producteurs et consommateurs favorisent le développement de l’agriculture locale. Les Métropolitains peuvent ainsi profiter, à des prix attractifs, d’une alimentation de qualité. Cette offre en circuit court est essaimée par la Métropole Aix-Marseille-Provence et la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône 

Des étals remplis de fruits et de légumes cueillis le matin, mais aussi du pain, du miel, des œufs, de l’huile d’olive, des sirops, du safran, des coquillages, des fromages… Et que des produits du pays ! Les halles de producteurs proposent toute la gamme maraichère saisonnière de la Provence. Les fruits et légumes sont présentés en conditionnement de demi-gros, c’est-à-dire à la barquette et à la cagetteUne formule doublement gagnante : un prix attractif pour le consommateur, et une rémunération juste pour les producteurs.  

Une offre proposée sur deux lieux 

Halles de Marseille La Barasse 

Du 4 mars au 16 décembre 2021, tous les jeudis, de 16h à 17h30 en horaire couvre-feu sur le parking de la gare de La Barasse 

En marché piéton + click & collect sur https://labarasse.drivefermierenprovence.fr 

Halles de Plan de Campagne 

De mai à octobre 2021, de 17h à 19h, les lundis, mercredis et vendredis dans la zone commerciale (en face de Conforama). 

En marché piéton uniquement.   

Une formule gagnante pour tous  !

  • Des prix attractifs et justes : – 20 % en moyenne par rapport aux prix du commerce, une rémunération juste et équitable pour les producteurs.  
  • Un débouché économique pour les producteurs agricoles, qui vient en soutien à l’agriculture en tant que filière économique locale à préserver.  
  • Des produits de qualité et de saison : des produits cueillis le matin-même, et à la saisonnalité garantie. 
     
  • Une démarche de partage : des achats en demi-gros à partager en famille ou entre voisins, et un échange avec les producteurs.  
     
  • Un équilibre nutritionnel pour prendre soin de sa santé : des produits du régime méditerranéen, dont les bienfaits ne sont plus à démontrer. 
     
  • Une offre respectueuse de l’environnement : des produits en agriculture bio ou raisonnée et un principe de circuit-court qui limite les transports. 

Des producteurs en hyper proximité 

Les Halles de producteurs Terres de Provence sont développées en partenariat avec la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône, qui apporte son expertise en sélectionnant les producteurs et en réalisant un cahier des charges qualitatif. Ce sont ainsi près de 35 producteurs locaux qui proposent leurs produits à la vente soit sur un des deux sites, soit sur les deux lieux.  

 

La Métropole agit pour une agriculture locale de qualité  

Les Halles de producteurs s’inscrivent dans le cadre du Projet alimentaire territorial (PAT) et du Plan d’action en faveur de l’agriculture urbaine de la Métropole Aix-Marseille-Provence.    

Le Projet alimentaire territorial (PAT)  

La Métropole Aix-Marseille-Provence et le Pays d’Arles représentent deux espaces de production agricole et de consommation complémentaires avec, d’un côté, 92 % des habitants et 40 % des surfaces agricoles ; et de l’autre 8 % de la population et 60 % des surfaces agricoles. Partant de ce constat, la Métropole s’est engagée, dès 2018, dans la mise en place d’un Projet alimentaire territorial (PAT), en partenariat avec le PETR du Pays d’Arles.  

L’enjeu est de favoriser les circuits courts d’approvisionnement en nourriture. Pour que les habitants « consomment local », il faut rapprocher les producteurs, les transformateurs, les distributeurs et les consommateurs. Les Halles Terres de Provence s’inscrivent dans cette démarche.  

Le Plan d’action en faveur de l’agriculture urbaine  

Fin 2019, la Métropole lançait un plan d’action en faveur de l’agriculture urbaine. Cette démarche favorise, à travers le lancement d’appels à projets, l’installation d’exploitations professionnelles en zone urbaine. Les projets impliquent également la participation des habitants : jardins collectifs, actions d’éducation et de sensibilisation… 

Partager sur facebook
shared article

Actualités en relation